Qui peut faire appel à vous ?

L’accompagnement se faisant par téléphone et par e-mails, je peux suivre des familles francophones où qu’elles se trouvent.

Nous avons déjà tout essayé, en quoi faire appel à vous serait différent ?

Si vous avez déjà tout essayé, c’est bien la preuve que vous ne trouverez pas la solution en vous. Votre fonction de parent n’est pas d’endormir votre enfant ou de lui donner des substituts pour y parvenir. Ces techniques ne sont pas viables à long terme. La solution réside dans le fait de l’accompagner plutôt que de se substituer à lui afin de lui permettre de trouver en lui les ressources nécessaires pour parvenir à un endormissement serein. Il ne s’agit pas de vous fournir un plan et de vous laisser avancer seuls dans son application. Je serai là pour vous guider au quotidien et je répondrai à toutes vos questions pendant les deux ou trois semaines de votre accompagnement.

Le programme Sleep Sense™ est-il une version de la méthode du « laisser pleurer » ?

Vous allez contrarier ses habitudes et il exprimera forcément son mécontentement. Si vous m’avez trouvé c’est que vous avez fait le constat que toutes les stratégies pour endormir votre enfant ne fonctionnent plus. Votre enfant souffrira bien plus d’un trouble du sommeil durable que des quelques heures où il va chercher, seul, le sommeil. C’est important que votre enfant sente que vous savez comment faire, que vous avez la solution pour l’aider car il compte sur vous. Nous travaillerons ensemble pour créer un plan de sommeil qui rende cette acquisition aussi facile que possible pour vous et votre enfant.

Quand mon bébé peut-il commencer à faire ses nuits ?

Tous les bébés sont différents mais passé 6 kg, s’il n’y a pas de souci de santé, un bébé est physiologiquement capable de faire ses nuits, qu’il soit allaité au sein ou au biberon. Cela peut être plus tôt, en général à partir de 12 semaines.

Je partage ma chambre avec mon enfant, est-il possible de suivre le programme ?

Oui. Mais il faut garder à l’esprit que le programme va lui permettre de dormir de façon autonome dans votre chambre et que le jour où il aura sa propre chambre, il est possible que vous ayez à suivre à nouveau le programme depuis le début. Une bonne stratégie en attendant consiste à installer un rideau ou bien un paravent pour déjà lui créer son espace.

J’ai des jumeaux, est-il possible de faire en sorte qu’ils fassent leur nuit tous les deux ?

Absolument. C’est un peu plus de travail (comme pour tout avec des jumeaux n’est-ce pas ?) mais c’est tout-à-fait réalisable.

Qu’est-ce qu’un accessoire de sommeil ?

Un accessoire de sommeil est tout ce que votre enfant pourrait utiliser ou dont il ne pourrait se passer pour s’endormir (sucette, bercements, téter le petit doigt d’un parent, biberon/ tétée au sein…)

Qu’est-ce que la régression du sommeil des 4 mois ?

Le sommeil des bébés connaît un changement assez important vers l’âge de 3-4 mois lorsqu’ils passent de deux phases de sommeil (lent léger et lent profond) à quatre (endormissement, lent léger, lent profond et paradoxal). La multiplication de ces phases favorise les possibilités de réveil entre chacune d’elles et par la même les risques que votre bébé vous sollicite pour se rendormir.

Qui peut faire appel à vous ?

L’accompagnement se faisant par téléphone et par e-mails, je peux suivre des familles francophones où qu’elles se trouvent.

Nous avons déjà tout essayé, en quoi faire appel à vous serait différent ?

Si vous avez déjà tout essayé, c’est bien la preuve que vous ne trouverez pas la solution en vous. Votre fonction de parent n’est pas d’endormir votre enfant ou de lui donner des substituts pour y parvenir. Ces techniques ne sont pas viables à long terme. La solution réside dans le fait de l’accompagner plutôt que de se substituer à lui afin de lui permettre de trouver en lui les ressources nécessaires pour parvenir à un endormissement serein. Il ne s’agit pas de vous fournir un plan et de vous laisser avancer seuls dans son application. Je serai là pour vous guider au quotidien et je répondrai à toutes vos questions pendant les deux ou trois semaines de votre accompagnement.

Le programme Sleep Sense™ est-il une version de la méthode du « laisser pleurer » ?

Vous allez contrarier ses habitudes et il exprimera forcément son mécontentement. Si vous m’avez trouvé c’est que vous avez fait le constat que toutes les stratégies pour endormir votre enfant ne fonctionnent plus. Votre enfant souffrira bien plus d’un trouble du sommeil durable que des quelques heures où il va chercher, seul, le sommeil. C’est important que votre enfant sente que vous savez comment faire, que vous avez la solution pour l’aider car il compte sur vous. Nous travaillerons ensemble pour créer un plan de sommeil qui rende cette acquisition aussi facile que possible pour vous et votre enfant.

Quand mon bébé peut-il commencer à faire ses nuits ?

Tous les bébés sont différents mais passé 6 kg, s’il n’y a pas de souci de santé, un bébé est physiologiquement capable de faire ses nuits, qu’il soit allaité au sein ou au biberon. Cela peut être plus tôt, en général à partir de 12 semaines.

Je partage ma chambre avec mon enfant, est-il possible de suivre le programme ?

Oui. Mais il faut garder à l’esprit que le programme va lui permettre de dormir de façon autonome dans votre chambre et que le jour où il aura sa propre chambre, il est possible que vous ayez à suivre à nouveau le programme depuis le début. Une bonne stratégie en attendant consiste à installer un rideau ou bien un paravent pour déjà lui créer son espace.

J’ai des jumeaux, est-il possible de faire en sorte qu’ils fassent leur nuit tous les deux ?

Absolument. C’est un peu plus de travail (comme pour tout avec des jumeaux n’est-ce pas ?) mais c’est tout-à-fait réalisable.

Qu’est-ce qu’un accessoire de sommeil ?

Un accessoire de sommeil est tout ce que votre enfant pourrait utiliser ou dont il ne pourrait se passer pour s’endormir (sucette, bercements, téter le petit doigt d’un parent, biberon/ tétée au sein…)

Qu’est-ce que la régression du sommeil des 4 mois ?

Le sommeil des bébés connaît un changement assez important vers l’âge de 3-4 mois lorsqu’ils passent de deux phases de sommeil (lent léger et lent profond) à quatre (endormissement, lent léger, lent profond et paradoxal). La multiplication de ces phases favorise les possibilités de réveil entre chacune d’elles et par la même les risques que votre bébé vous sollicite pour se rendormir.